•  

     

     

     

     

    Les plus beaux cadeaux de Noël 

    Ne sont pas toujours sous le sapin.

    La famille, les amis, les petits compagnons à poils et plumes , sont des cadeaux du Ciel enveloppés d'Amour...

     

    Et c'est aussi avec Amour que Ange Terisse remercie son amie la Fée Marie douce Symphonie du bonheur pour la traversée qu'elle fait avec Ange Terisse et ses Messagers .

     

    Viens vite la rejoindre dans son Univers d'Amour , d'Or et de Lumière . 

    http://@symphonie.eklablog.net 

     

     


    2 commentaires
  •  Ose le meilleur de ta vie car personne d'autre ne le fera pour toi . Le plus difficile dans la vie c'est d'oser la vivre en entier et non par morceaux.

    La tendresse c'est parfois se taire pour être entendu.

    Si je ne peux changer une situation

    je peux en transformer le sens .

    Si je ne sais pas t'inviter à me sourire

    ose le premier pas .

    L'attente est un espace de tendresse

    telle une source qui ne sait rien de son devenir .

    Il y a autant de douleur à se dire

    ou à se taire si je ne sais pas comment je suis reçu.

    Avoir peur de dire je t'aime !

    C'est que le doute de se sentir aimé.

    L'intense d'une communication est plus dans

    la qualité d'un regard et d'une écoute que dans

    celle des mots .

    Ma vie n'est pas derrière moi ni devant

    elle est ici et maintenant elle est au dedans .

    J'ai voulu te retenir un instant pour puiser la force

    de te laisser aller .

      

    Il faut se fréquenter ... soi - même

    assîdument

    pour se rencontrer

    pour se découvrir

    pour s'aimer, enfin .

    Le possible est souvent juste

    un tout petit peu l'impossible .

    La porte du changement ne peux s'ouvrir que de l'intérieur .

    Chacun en détient la clef .

    Aller plus loin avec quelqu'un

    c'est parfois aller plus près .

    Il faut grandir longtemps pour découvrir que

    des larmes de joie sont les rires de la vie à l'aube d'un regard .

    Ton bonheur s'entendait loin au seul rire de tes yeux.

    Le plus beau cadeau fait à être aimé, la

    non appartenance .

    Je ne possède pas celle que j'aime , je la reçois.

    Quand c'est beau comme dans un rêve, c'est encore

    plus beau parce que ce n'est pas un rêve.

    Accueille - moi au plus près

    non seulement dans ta mémoire

    mais au présent de l'instant .

     


    3 commentaires
  •  

       

    Si l’amour humain peut conduire à l’amour divin, c’est qu’il en 

    est une manifestation, même s’il n’a guère conscience encore  

    de sa noblesse et s’il ne sait pas qu’il devra être transfiguré. 

    C’est pourquoi il m’est permis d’inviter le fiancé, ou l’époux, ou  

    l’ami, à entendre comment bat le meilleur de son coeur : il  

    entendra un écho du battement du coeur de Dieu. 

    L’amour est pauvreté, dépendance, humilité. 

    L’aimant dit à l’aimé : "Tu es ma joie". C’est une affirmation de 

    pauvreté : sans toi je suis pauvre de joie. Ou bien : "Tu es tout 

    pour moi" : c’est l’affirmation de mon néant hors de toi. 

    Aimer, c’est vouloir être par l’autre et pour l’autre. Par l’autre :  

    c’est l’accueil. Pour l’autre : c’est le don. 

    Les deux aspects sont de pauvreté. Ce qui, dans l’amour  

    humainement vécu, restreint la volonté d’accueil et de don est 

    revendication de richesse autarcique, donc mutilation de  

    l’amour. En notre monde tout amour est plus ou moins mutilé. 

    Mais il y a en tout amour assez d’amour pour que nous puissions 

    entrevoir ce qu’est l’amour quand il n’est qu’amour, quand rien 

    ne limite sa puissance d’accueillir et de donner : il est pauvreté.

     François Varillon

     

      

      

     

     

     

     

     

    .

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique