•  

     

    "Deux moines voyagent ensenble . Arrivés à un cours d'eau,

    ils recontrent une jolie fille qui hésite à traverser

    par crainte de mouiller ses vêtements .L'un des moins la prendre

    et la dépose de l'autre côté , puis poursuit son chemin .

    Il n'est évidemment pas usuel pour les moines de côtoyer

    les femmes , et encore moins de les toucher,

    et le compagnon du moinde en question est pour le moins scandalisé.

    Plus il avance et plus la situation le dérange ,

    et sa progression s'en ressent .Finalement , après avoir

       parcouru une certaine distance , n'y tenant plus .

    Il éclate : comment as - tu pu faire une chose pareille ?

      Un peu interloqué tout d'abord, le premier moine

    lui répond : oh , tu veux parler de la jeune fille ?

     Je l'ai déposée il y a bien longtemps . Et toi , tu la portes encore ?

    Moralité : évitez de poser trop votre attention sur ce que vous considérez comme négatif .

     Hisoitre bouddhiste , racontée par Elisabeth Clare dans l'art de la spiritualité pratique .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     


    Bien au-dessus de tous vos rêves…
    Une lumière divine éclaire votre vie…
    Pendant des jours, vous étiez dans la noirceur…
    Vous aviez entrepris une longue trêve…
    Tout au fond de vous…votre cœur a compris…
    Pourquoi ne pas fréquenter que
    Le "BONHEUR"…

    Plus on vieillit…plus on devient un enfant…
    Certes…vous pleurez bien plus souvent…
    Vous aimez lire les jeunes histoires…c'est charmant…
    Vous admirez les étoiles qui brillent au firmament…
    Vos souvenirs vous émerveillent si tendrement…
    La musique peut vous transporter tellement…


    Pour apaiser vos excessives attentes…
    Seul(e)…On écrit, on pleure, on rit…même on chante…
    Vous appréciez tant la présence des gens…
    Vous cherchez une nouvelle passion…c'est étonnant…
    L'important est d'être fasciné à tout instant…
    Surtout…entourez-vous de vos enfants…

    Sans se cacher enfin…jaillit en vous tout l'espoir…
    Vous regardez votre "aujourd'hui" sans vous émouvoir…
    Les Roses, le Soleil, l'Océan sont devenus vos amants…
    Pourquoi cet euphorie depuis peu de temps…
    Tout cet univers existait bien avant…
    Faut-il deviner que vos yeux voient différemment…

     

    Vous avez trouvé la source qui vous nourrit…
    Ce Bonheur précieux…c'est la vie qui vous sourit…
    Sans hésiter…vous êtes à l'aube de votre fierté…
    Tendez les bras…elle est là…votre sérénité…
    Oubliez les tristesses de votre passé lointain…
    Autorisez le temps à accomplir votre destin…


    Laisser les Anges soutenir votre âme délivrée…
    La sagesse couvrira vos cheveux argentés…

    Aller… Bonheur… tu viens…
    Tu veux… Dis…
    Prends ma main

     

      

     

      

     


    2 commentaires
  •  

     

      

    Si le bonheur n’était qu’une bonne heure ? S’il ne nous était donné que par instants ?

    Nous rêvons tous d’un bonheur parfait que rien ne saurait altérer, tout en sachant très bien que la nature humaine est changeante et que nos états d’âme sont aussi nombreux que les jeunes bourgeons dans les arbres.

    Il y a cependant une partie de nous qui est immuable, tranquille et sereine. Lorsque nous reconnaissons le bonheur, nous accordons une place importante à cette partie de notre être.

    Nos inquiétudes reviennent vite pourtant et nous font oublier notre nature profonde. Mais nous savons que nous pouvons compter sur celle-ci. Il suffit de prendre le temps de descendre en nous pour retrouver cette oasis de paix où nous pouvons nous refaire. Apprivoisons cette quiétude. Grâce à elle, nous saurons mieux reconnaître les moments de bonheur et les goûter.

    " Je sais que la nature humaine est changeante. À partir d’aujourd’hui, j’apprends à apprécier les moments de calme et de joie. "

     

     

     

      

     

      

     

     


    1 commentaire